En pratique > la pression des pneus (par Nico)

     Je dirais que les trois quarts des vélos qui passent à l’atelier sont sous-gonflés, il fallait donc en faire un article! Moins de crevaisons, de cassage de jante et un moins d’énergie à fournir au pédalage, ça vous intéresse?

Comment choisir la bonne pression?
Pour choisir la bonne pression, deux grandes solutions:

  • vous n’attendez pas de votre vélo une grande efficacité > respectez simplement les indications présentes sur le flanc de votre pneu et vérifiez  votre pression toutes les 3/4 semaines.
  • vous voulez rouler avec une pression optimale > dans la fourchette des indications de votre pneu, gonflez dans la moyenne haute si vous êtes lourd-e et/ou chargé-e et si vous ne comptez rouler que sur route. Vous aurez ainsi plus de rendement que de confort et d’accroche au sol. Choisissez la moyenne basse si vous êtes léger-e et si vous voulez plus d’accroche, surtout sur sol irrégulier voir boueux. Choisissez une pression moyenne pour une pratique polyvalente et vérifiez votre pression toutes les 2/3 semaines. pression-gonflage

Comment connaître la pression de mes pneus?

manomètre Une seule solution pour connaître sa pression effective: le manomètre (de la pompe à pied ou du compresseur)… Il est impossible de juger précisément de la pression avec ses doigts mais si votre pneu s’enfonce même un petit peu sous votre pouce, c’est qu’il n’est pas assez gonflé (sauf pour certaines pratiques VTT).

En gros, le pouce ça ne marche que pour faire du stop, pas du vélo!
La plupart du temps, une pompe à bras (celle qu’on transporte sur notre vélo) ne suffit pas à monter à une pression correcte. Elle ne doit servir que pour regonfler un pneu crevé sur la route.

ASTUCE: vous n’avez pas de pompe à manomètre sous la main et vos valves sont de type schrader ? Ce sont les mêmes que sur les autos, passez donc à la station service (je vous dirai pas ça tous les jours…)! Sinon, foncez à l’atelier vélo pour vous servir de la pompe à pied :). Vous trouverez peut-être à l’atelier un adaptateur presta > schrader que vous pourrez garder sur vous.

valves3Pour aller plus loin > comment ça marche?

Retenez que la pression à mettre dans un pneu est inversement proportionnelle à son volume. Donc on gonflera d’avantage un pneu de petite section comme celui d’un vélo de course, qu’un gros pneu de VTT. L’explication simple est que plus le pneu est haut, plus le pneu doit être dur pour protéger la jante du sol. Par exemple, en moyenne, un pneu de voiture se gonfle à 2,4 bars, un pneu de VTC à 4 bars.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s